Daisy The Cow, l’histoire d’une amitié franco-américaine

Publié le 26/01/2018
Culture
Vue 601 fois

Dimanche 4 février 2018 à 17 heures, la vache Daisy vous donne rendez-vous à la salle polyvalente de Sommepy-Tahure pour vous raconter les derniers mois de la guerre, les villages dévastés, la détresse des survivants.
Ce spectacle est une création originale de la Compagnie "Le diable à 4 pattes", commandée par le Département de la Marne dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre. Il s'inspire d’un fait divers touchant, l’histoire authentique d'Agatha, une vache de Brooklyn, envoyée après l’armistice par les américains, à des paysans de Sommepy-Tahure.
Au diable la réalité vraie, vive la fiction. Ainsi, sur scène, Agatha devient Daisy, une vache qui arrive en pleine guerre après une longue traversée en bateau. Enfin elle touche au but. Sinistre paysage de champs de mines, ossuaires provisoires et autres horreurs… Elle entend les sanglots des "gueules cassées", les larmes des orphelins livrés à eux-mêmes et les pleurs des veuves désespérées.
Oui, elle en voit des choses, Daisy. De longues années plus tard, son lait se tarit. Enfin, pour elle l’heure a sonné — enfin ! Le tueur viendra demain et mettra fin à ses jours. Une existence tout entière consacrée à mettre bas des veaux et à fournir chaque jour ses trente-huit litres de lait ; et on l’aurait laissée là, mourir seule au pré, paisiblement ? Depuis son départ des USA à la fin de la première guerre, sa traversée de l’Atlantique, son arrivée en France et son entrée triomphale dans le petit village de la Marne ravagé par quatre ans de conflit, pas une seule fois Daisy n’aura douté de l’ordre profond et nécessaire du monde : la guerre. 
Venez l’écouter raconter, à travers son monologue, l’arrivée des Boys en Europe, les villages dévastés et la détresse des survivants, mais aussi les solidarités inébranlables qui s’établirent d’une rive à l’autre de l’Atlantique.

 

Contact