Sécurité routière : Accidentalité en baisse en 2015

Publié le 05/02/2016
Sécurité routière
Vue 1047 fois

Sur le réseau routier départemental, après la mauvaise tendance enregistrée en 2014, l’accidentalité est en baisse : 26 personnes ont perdu la vie, elles étaient 29 l’année précédente.

Cette amélioration est également constatée sur l’ensemble des routes marnaises avec 41 décès, soit 4 vies épargnées par rapport à 2014. 

Toutefois, à l’échelle nationale, la mortalité routière progresse de 2,4 % avec 3 464 décès, soit 196 de plus qu’en 2013 (année de référence en la matière). Ces mauvais résultats sont en partie dus au tragique accident de car survenu en Gironde en octobre 2015 avec 43 décès. Cependant, le nombre des blessés et des accidents corporels est en baisse aussi bien au niveau national que local.

L’accident de la route résulte, le plus souvent, de la conjonction de multiples éléments relatifs au comportement du conducteur, à l’état du véhicule et à la qualité de l’infrastructure. Bien que le comportement des conducteurs constitue la première cause de l’insécurité routière, c’est sur l’infrastructure que les services routiers du Département de la Marne consacrent une part importante de leurs activités.

Chaque année, de nombreuses actions sont mises en place afin d’améliorer la sécurité passive des routes départementales et notamment la suppression des obstacles latéraux dans les zones à risques ainsi que la sécurisation des virages et des intersections. Par ailleurs, les sites accidentogènes font l’objet d’inspections spécifiques afin de mettre en évidence les possibilités de sécurisation.

Les communes rurales sollicitent régulièrement l’observatoire de la sécurité routière afin d’améliorer la sécurité des traverses d’agglomération.

Par ailleurs, et afin de contribuer à la prévention des accidents, le Département soutient les actions de sensibilisation réalisées par l’association prévention routière de la Marne.

Pour l’année 2016, 2 M€ sont réservés à l’amélioration de la sécurité routière.

Contact