Survivre au quotidien sur tous les fronts : 2 jours pour comprendre

Publié le 15/11/2018
Culture
Vue 461 fois

Alors que l’année 2018 marque la fin du centenaire de la Grande Guerre, le Département organise deux journées pour remonter le temps et plonger dans "le quotidien des hommes et des femmes de la Grande Guerre sous tous les fronts", les jeudi 22 et vendredi 23 novembre.


Début 1918, personne n’envisage la fin prochaine de la guerre. Ici et là on parle de 1919, sans savoir trop pourquoi ni comment ! Il faut pourtant, au front comme à l’arrière, continuer à vivre, c’est à dire manger, s’habiller, dormir, se laver… Et là, depuis 1915, tous, des deux côtés des lignes de front, sont "compagnons de misère". Depuis plus de trois ans maintenant civils et militaires ont appris, au quotidien, à vivre différemment, c’est à dire, en premier lieu à survivre. Mais qu’ont-ils appris malgré eux et comment ont-ils fait ?
Un siècle plus tard, ces deux journées d’étude, élaborées par le Département de la Marne, sous la direction de l’historien militaire Frédéric Guelton, sont l’occasion de rendre hommage à ces hommes et femmes au cœur du conflit, tout en apportant un éclairage sur leur vie quotidienne. 
Un conflit qui a bouleversé des millions d’existences par son extension et l’implication de nombre de nationalités, d’individus (femme, enfant, personne âgée...) de toutes conditions, conduits par les événements loin de chez eux. Une guerre qui a fait se croiser des gens qui d’ordinaire ne se seraient jamais rencontrés. Pour ces individus de cultures différentes et partageant le même destin, les actes du quotidien étaient devenus des moyens d’échange : l’alimentation, notamment le pain, en constitue un exemple éloquent.

 

Envie de découvrir comment, pendant le conflit, civils et militaires ont appris à survivre, aussi bien sur le front qu’à l’arrière ? Rendez-vous à l’amphithéâtre de l’atelier Canopé à Reims, jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018.

survivre au quotidien sur tous les fronts

Jeudi 22 novembre 2018 (voir programme complet)
> à partir de 9h15 : Interventions d'historiens et d’universitaires. 
> 16h00 : Projection du documentaire "Au menu de la Grande Guerre : l'alimentation au coeur du conflit", produit récemment par France 3, commenté par son réalisateur Axel Clévenot.
> 20h00 : Spectacle "Léger au front" au Grand Théâtre de l’Opéra de Reims.
Vendredi 23 novembre 2018 (voir programme complet)
> de 9h30 à 12h : Diverses interventions autour des "Destins de guerre".

Ateliers Canopé, 17 boulevard de la paix, à Reims. Renseignements et réservations : Service des affaires culturelles du Département de la Marne. Entrée libre.

Contact