Exploitation du réseau routier départemental

Mis à jour le 04/08/2014
Près de 200 agents interviennent chaque jour sur le réseau routier départemental pour assurer, été comme hiver, des conditions de circulation sûres et performantes. Entretien des routes et des bas-côtés, aménagements de sécurité, réfection des ouvrages d'art … les équipes sont mobilisées pour faciliter vos déplacements quotidiens et favoriser le développement économique de la Marne. Une veille particulière est réalisée sur les perturbations routières nécessitant une intervention urgente : phénomènes météorologiques, chantier, manifestations…
 

Information routière par le Centre d’information et de gestion du trafic

Le centre d'information et de gestion du trafic (C.I.G.T.) du Département vous fournit une information routière précise. En hiver, cette unité organise et applique un dispositif de veille opérationnelle 7j/7. En liaison avec les 6 Circonscriptions des infrastructures et du patrimoine (C.I.P.), le C.I.G.T. traite les évènements pour vous informer en liaison avec les radios locales et le centre régional d'information et de coordination routière de Metz (Bison Futé).
 

Usage du domaine public routier pour des installations temporaires

Le domaine public routier départemental est constitué à la fois de la chaussée et des dépendances des routes gérées par le Département : accotements, fossés, talus, plantations, parkings... L'usage de ce domaine public en termes de circulation, bénéficie à tous de façon libre et égale. Pour un usage particulier, vous devez faire une demande d’occupation du domaine public.
Installation d'un échafaudage, d'un commerce temporaire en bord de route, création d’un accès entre une propriété et une route départementale, implantation d’une clôture en bord de route … dans tous les cas, vous devez préalablement obtenir l'autorisation du Président du Département. Le régime de ces occupations est défini par le "Règlement de la voirie départementale".
Pour chaque demande, les services étudient la régularité technique de l'occupation envisagée et prescrivent toutes les mesures utiles à la conservation du domaine, à la préservation de la sécurité de tous et aux aménagements de circulation nécessaires.
 

Développement durable sur les routes départementales

Pour réduire les atteintes à l’environnement dans la gestion des routes, le Département a mis en place différentes initiatives en matière de lutte contre le changement climatique et les émissions de gaz à effet de serre mais aussi en faveur de la biodiversité.
  • Développement et maintien des haies sur les abords routiers pour lutter contre l’érosion, améliorer la lisibilité de la route, inciter à la réduction de la vitesse de circulation, sécuriser les abords routiers, lutter contre le vent et la formation de congères.
  • Pratique du fauchage raisonné sur l’ensemble du réseau routier pour favoriser la biodiversité.
  • Utilisation de matériels avec un impact environnemental réduit.
  • Réutilisation des matériaux issus des chantiers, des produits et déchets issus de l’activité humaine pour la construction des routes.
  • Formation des agents pour un bon dosage du sel de déneigement et un calibrage annuel des épandeuses.
Tous ces efforts permettent de réduire l’impact sur l’environnement. Ainsi en 2013, 146 tonnes de CO2 ont été économisées par la seule utilisation des enrobés tièdes et 2 620 tonnes de produits de recyclage routier ont été réutilisés.