Sexualité en questions

Mis à jour le 11/04/2017

Pendant la puberté, le corps change et les organes sexuels se développent. Chez les filles, cela coïncide avec le développement de la poitrine et l’arrivée des premières règles. Chez les garçons, ce sont le pénis et les testicules qui se développent et commencent à produire des spermatozoïdes.

Tous ces changements marquent le début de la puberté et t'amènent à te poser des questions sur ton corps, la relation amoureuse, la sexualité. Comment préparer la première fois ? Comment choisir une contraception ? Que faire et qu'est-ce que je risque après un rapport non-protégé ?

Les médecins, sages-femmes et conseillères conjugales et familiales des 4 centres de planification du Département te reçoivent et te conseillent en toute confidentialité pour répondre à tes questions et te prescrire un contraceptif adapté et un test de grossesse quand cela est nécessaire.

 

Sexualité : ton corps, tes amours

Le désir sexuel est un sentiment très personnel et tu as le droit de vivre ta vie sentimentale et sexuelle comme tu l’entends. Quelles que soient tes attirances et les questions que tu te poses à ce sujet, les professionnels des centres de planification sont à ta disposition pour t’écouter, parler librement de ta sexualité et te permettre de t’épanouir.

 

Le sexe, oui ! Mais pas n'importe comment...

Faire l’amour pour la première fois est un moment important de ta vie intime. Ne te précipite pas. Sois à l’écoute de ton désir et de tes sentiments. Cet acte doit être librement consenti et suppose un respect mutuel. Sois prudent lors des soirées où il y a de l’alcool et des stupéfiants, ces substances lèvent les inhibitions et tu pourrais te retrouver dans une situation que tu ne maîtriserais plus avec des conséquences médicales, mais aussi psychologiques voires même pénales. 

 

Avant de faire l’amour, il est important d'en parler avec ton partenaire et d'envisager ensemble les meilleures façons de vous protéger. Tous les moyens de contraception permettent d’éviter une grossesse non désirée. En revanche, seul le préservatif peut te protéger d’une infection sexuellement transmissible (I.S.T.). Tu connais sûrement le SIDA, le papillomavirus (pour lequel il existe un vaccin), l’herpès ou la syphilis. Moins connue et pourtant fréquente, l’infection à chlamidiae touche 5% des 18-25 ans. Si la maladie, qui présente peu de symptômes, n’est pas diagnostiquée, elle peut entraîner la stérilité. 

 

Suivant ta situation personnelle, ton tempérament et ta physiologie, certains contraceptifs peuvent mieux te convenir que d’autres. De la pilule à l’implant en passant par le stérilet, le patch, l’anneau vaginal et le préservatif, de nombreuses méthodes sont disponibles. Pour bien choisir ton mode de contraception et recevoir une prescription, les équipes départementales t'accueillent dans les centres de planification. Si tu as un doute, tu peux également y réaliser un test de grossesse.

Trouver les bonnes infos sur la sexualité

Internet n’est pas forcément une source sûre. Ne crois pas tout ce que tu peux y lire.

Viens te renseigner dans un centre de planif’. Il en existe 4 dans la Marne. C’est ouvert aux mineurs comme aux majeurs, gratuit et confidentiel. Pas besoin de la carte de sécu de tes parents pour avoir une consultation. Prescription ou délivrance d’un contraceptif, réalisation d'un test de grossesse ou encore information sur les infections sexuellement transmissibles peuvent être effectuées en toute discrétion.
Trouve le centre de planif’ le plus proche de chez toi

Des points d’information sexualité sont également à ta disposition sur Sainte-Ménehould et Fismes. Pour prendre rendez-vous contacte respectivement les Circonscriptions de la solidarité départementale (C.S.D) correspondantes.