Mission Solidarité du Département

Mis à jour le 10/05/2017
La solidarité est la première mission du Département. Près de 30 % du personnel est déployé sur cette compétence qui répond à 5 objectifs principaux à destination des jeunes, des familles et des personnes âgées et handicapées.
 

Accompagner les familles au quotidien

15 circonscriptions de solidarité départementale (CSD) sont réparties sur tout le territoire afin de répondre aux besoins des habitants en situation difficile ou de précarité. Un suivi médico-social pour les enfants âgés de 0 à 6 ans et pour les parents - avant et après la naissance - est assuré par les équipes de la Protection maternelle et infantile (PMI). Ce service public de proximité est gratuit et ouvert à tous.
 

Veiller au bien-être des jeunes

Un soutien matériel, éducatif et psychologique est offert aux enfants et à leur famille. La prévention de la maltraitance est assurée tout comme l’organisation de l'accueil et de la prise en charge des enfants en difficulté.
Pour répondre aux problématiques qui touchent plus particulièrement les 12-25 ans, le Service départemental de prévention, installé à Reims, lutte contre la marginalisation des jeunes et favorise leur insertion sociale. Des clubs de prévention dans les autres grandes villes accompagnent individuellement chaque jeune en l’aidant à élaborer et réaliser un projet.
 

Assurer le bien vieillir

Afin de permettre aux personnes âgées de poursuivre leur vie dans des conditions adaptées de ressources, de santé et d'autonomie, le Département favorise le maintien à domicile, tout en améliorant la qualité de l'accueil en établissement. Grâce à l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA), il permet aux personnes âgées de couvrir leurs frais de dépendance à domicile ou en hébergement. Parallèlement, l’aide sociale à l’hébergement accompagne les plus démunis.
 

Intégrer la personne en situation de handicap

Pour faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap, des projets et actions sont menés en partenariat avec la Maison départementale des personnes handicapées (M.D.P.H.). Un effort particulier est réalisé pour diversifier les modes d'accueil de la personne en fonction de son handicap et de son choix de vie. Le Département finance l’allocation compensatrice tierce personne, et depuis 2005, la Prestation de compensation du handicap (PCH), qui répond aux besoins liés à la perte d'autonomie. Cette prestation s’inscrit dans un plan personnalisé défini par l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH Elle peut couvrir des aides humaines, matérielles comme l’aménagement du logement et du véhicule ou des aides animalières.
 

Favoriser l’insertion

Le Département lutte contre toutes les formes d’exclusion et à ce titre, il est responsable de l'insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA). Le Département gère ainsi l'aide financière octroyée en prenant en charge l'allocation versée par la CAF ou la MSA et crée les conditions favorables au retour à l'emploi.